Jui
29
2012

La croyance aux prophètes, aux messagers et aux révélations

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

L’amour et la miséricorde d’Allah envers Ses serviteurs se réalisent dans Sa guidée vers la réalité à travers les prophètes et les messagers :

O frères, on passe à un des sujets qui parlent du dogme que l’homme doit croire: c’est la croyance aux prophètes et aux messagers. Avant d’aborder ce sujet, il y a une idée simple: si tu étais dans une rue et que tu voyais un homme aveugle et qu’à côté de lui il y ait une grande fosse, que ferais-tu? A partir de ta miséricorde et de ta main tendue, ne l’alertes-tu pas? En vérité, Allah Exalté soit-Il, puisqu’Il est le Tout-miséricordieux, le Très-miséricordieux, s’Il avait trouvé Ses serviteurs égarés, perdus, hésitants et qu’ils suivent le chemin de leur malheur et de leur perdition; Il leur envoie Ses prophètes et Ses messagers pour les alerter et les mettre en garde. Allah, Exalté soit-Il, a dit:

(C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms: ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait)

[Sourate AL A'raf 180]

Comme Ses noms sont les plus beaux et Ses attributs sont sublimes, Allah ne laisse jamais ses serviteurs sans orientation, ni alerte ni apparence. Les prophètes et les messagers sont une miséricorde de la part d’Allah, Exalté soit-Il. Ils alertent et annoncent de bonnes nouvelles, ils clarifient et déclarent la vérité.

Les nécessités de la croyance en Allah: la croyance aux prophètes et aux messagers tous ensemble

A propos du dogme des croyants, Allah Exalté soit-Il, a dit :

(le messager (Mohammed PSL) a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants: tous ont cru en Allah, à Ses anges, à Ses livres et à Ses messagers en disant: Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers. Et ils ont dit: nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C’est à Toi que sera le retour)

[Sourate AL Bakara 285]

Allah, Exalté soit-Il, ordonne à Son prophète (PSL) et nous ordonne aussi dans sa parole dans la sourate AL ‘Imran:

(Dis (ô Mohammed): nous croyons en Allah, à ce qu’on a fait descendre sur nous, à ce qu’on a fait descendre sur Ibrahim, Issak, Ya’qoub, les asbates (tribus issus des douze fils de Ya’qoub), et à ce qui a été donné à Moussa, ‘Issa et aux prophètes, de la part de leur Seigneur: nous ne faisons aucune différence entre eux; et c’est à Lui que nous sommes soumis par l’Islam)

[Sourate Al 'Imran (la Famille de 'Imran) 84]

Les nécessite de la croyance en Allah: la croyance aux messagers d’Allah. Si on reconnaît un Etat on reconnaîtra son ambassadeur. Si cet ambassadeur est venu avec ses lettres de créance nous devons le reconnaître tant qu’on a en principe reconnu son Etat. Alors, la croyance aux messagers est une des nécessités de la croyance en Allah, c’est un des dogmes et si l’homme mécroit aux messagers d’Allah, il sera mécréant. Il faut nécessairement connaître que cette chose et cette connaissance est un devoir obligatoire et n’est pas suffisant.
La croyance en Allah exige: que l’homme croie en tous ce que Allah nous apprend et cela exige la croyance en Ses messagers mentionnés dans Son livre. Cela veut dire que si tu crois au Coran Sacré comme étant un Livre descendu de la part d’Allah, la croyance au Coran sacré nécessite que tu croies en tout ce qui ‘y est mentionné; tu n’as vu ni notre maître Louth, ni Ibrahim, ni Issa ni Moussa mais les histoires de ces honorables prophètes sont racontées dans le Coran sacré et puisque tu crois au Coran sacré, alors ta croyance en Allah premièrement et en Sa parole deuxièmement, nécessite que tu croies à tous les messagers et les prophètes mentionnés dans le Coran sacré. En plus, la croyance en un des messagers fait une partie inséparable de la croyance aux prophètes et aux messagers.
Nous avons une déduction très gentille, c’est que Allah, Exalté soit-Il, dans certains verset, Il dit:

(Où qu’ils se trouvent, ils sont frappés d’avilissement, à moins d’un secours providentiel d’Allah ou d’un pacte conclu avec les hommes. Ils ont encouru la colère d’Allah, et les voilà frappés de malheur, pour n’avoir pas cru aux versets d’Allah, et pour avoir assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi à Allah et transgressé les limites d’Allah)

[Sourate Al 'Imran (la famille de 'Imran) 112]

Cette société, cette nation ou ce village a tué ce prophète, pourquoi Allah a rendu le meurtre collectif? Parce que si tu as mécru en ce prophète tu as mécru en tous les prophètes. Les prophètes sont une entité inséparable. Ou bien tu crois en eux tous, ou bien tu ne crois pas en eux et par conséquence tu es mécréant en tous les prophètes.
La croyance en Allah nécessite de croire aux hommes appuyés par Lui, les prophètes et les messagers sont venus avec des miracles que les gens ne peuvent pas accomplir et il est évident que cet homme soit envoyé par le soin divin.
Chaque prophète a un miracle: ou bien il arrive que ce miracle soit matériel comme le bâton à la main de notre maître Moussa, comme le fait de ressusciter les morts par notre maître ‘Issa, comme le feu qui ne brula pas notre maître Ibrahim ou comme la transformation de la mer en une voie terrestre par notre maître Moussa; ou bien il arrive que le miracle soit une déclaration législative comme le cas de notre maître Mohammed (PSL).
Alors il est évident que ce prophète soit le messager d’Allah, il est envoyé par Allah et la preuve c’est qu’il fit une chose que les gens ne pouvaient pas faire.
Alors, une des nécessités de la croyance en Allah: c’est la croyance aux messagers d’Allah qui sont appuyés par des miracles matériaux ou moraux. Cet appui divin ne peut être envoyé que pour Ses messagers qui Le soulignent et qui annoncent sincèrement Sa loi et Sa religion.
Allah, Exalté soit-Il, a dit:

(Je ne les ai pas pris (Iblîs et sa descendance) comme témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leurs propres personnes. Et Je n’ai pas pris comme aide ceux qui égarent)

[Sourate AL Kahef (la caverne) 51]

Il est impossible qu’Allah, Exalté soit-Il, dans Son droit, appuie l’égarement ou qu’Il appuie les égarés par des miracles comme ceux des prophètes et s’Il avait fait cela, Ses serviteurs seraient égarés. Ces miracles ne sont pas à la portée de tout le monde mais ils sont propres à Ses prophètes choisis.

Le sens de la prophétie et du message ,et la différence entre les deux:

Les textes religieux contiennent deux mots: le prophète et le messager. Que signifient le mot “prophète” et le mot “messager”?

1-Le prophète :

Le sens de la prophétie :

Dans la langue arabe le mot “prophétie” est tiré de “la nouvelle”.
Allah, Exalté soit-Il, a dit:

(Sur quoi s’interrogent-ils mutuellement?)

[Sourate Annaba (la Nouvelle) 1]

Ils s’interrogent sur la grande nouvelle, “la prophétie est tirée de la nouvelle”, c’est-à-dire que cet homme a été choisi par Allah, Exalté soit-Il qui lui a appris des vérités afin qu’il les transmette aux gens. Alors la prophétie vient du verbe “apprendre une chose à quelqu’un” et elle est tirée de “la nouvelle”. Allah a appris au prophète les nouvelles du ciel et Il l’a chargé de déclarer aux gens les vérités du monothéisme et des vérités de la législation, alors il est un prophète. La prophétie, en d’autres termes, est une place scientifique, c’est-à-dire que cet homme grâce à sa connexion permanente avec Allah, il a atteint le rang de la prophétie, il a connu les vérités absolues et il les a transportées aux gens.
Anans Ben Malek a dit:

le messager d’Allah (PSL) a dit: “celui qui est occupé par l’au-delà Allah créera une richesse dans son cœur, Il rassemblera les gens autour de lui et le monde d’ici-bas sera obligatoirement dans ses mains. Par contre, celui qui est occupé par le monde d’ici-bas, Allah rendra la pauvreté devant ses yeux, Il dispersera les gens de son entourage et il n’aura de la vie que ce qui était décrété pour lui

[AL Tirmithi d'après Anas Ben Malek dans ses Sunnas]

Le sens de la prophétie: c’est que le prophète est au niveau plus haut que celui des autres gens.

Est-ce que le choix du prophète fut sans sagesse, connaissance ou expérience ?

Les gens accusent Allah, Exalté soit-Il, d’avoir choisi ce prophète parmi tout le monde, c’est un homme très normal et Allah, Exalté soit-Il, lui a confié de la prophétie et c’est fini. Si tu es enseignant dans une école et que tu as voulu confier à un élève d’être le responsable de la classe qui contient quarante élèves, qu’est ce que tu feras? Tu choisiras un bon élève qui est réussi et d’une grande moralité, c’est évident. Et également, le Seigneur de la dignité choisit un homme parmi les gens pour faire de lui un prophète! Le mot “choisi” signifie la purification et un des sens de ce mot: c’est qu’Allah, Exalté soit-Il, a donné la prophétie au meilleur de Ses créatures, Il a donné cette prophétie au plus aimant et au plus obéissant, au plus vertueux au plus solide dans sa religion. Mais cela ne signifie pas que si tu as excellé dans la pitié, dans la droiture et dans l’amour vers Allah, tu seras prophète, non
Et pour cette raison les savants dans le dogme ont dit: la prophétie n’est pas acquise mais elle est un don attribué par Allah Exalté soit-Il. Mais ce don est basé sur une science.
Si par exemple on a voulu nommer un ambassadeur pour notre pays dans un pays étranger, nous choisirons un homme qui maîtrise la langue étrangère avec un haut diplôme parce qu’il représentera la nation toute entière. Alors, quand le gouvernement choisit un homme pour qu’il soit ambassadeur, le choisira-t-il de la rue? Mettra-t-il une barrière dans la rue pour choisir un homme et lui dire: tu es ambassadeur? Non et c’est pareil pour le Seigneur de la dignité.

(Et cette soumission à Allah qui est l’Islam fut recommandé par Ibrahim à ses fils, de même que Ya’qoub: ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion: ne mourrez point donc, autrement qu’en soumis à Allah)

[Sourate AL Bakara (la vache) 132]

Ce sont de bons hommes choisis et ils sont arrivés au sommet de la perfection humaine. Tu rencontre un homme très croyant et vertueux et il t’admire beaucoup et tu dis: par Dieu, il est incomparable. Qu’est-ce que tu dirais si tu avais rencontré un prophète? “Je n’ai jamais vu un homme qui aime Mohammed plus que ses compagnons “, l’honorable prophète, paix et salut sur lui, a remarqué une bague en or à la main d’un de ses compagnon, il a détourné le visage de lui. Ainsi ce compagnon a retiré la bague et l’a jetée sur terre et on lui a dit: prends- la et vends-la mais il a refusé en disant: par Dieu, je ne la prendrai jamais après que le prophète me l’ait interdit.
Ces hommes l’ont aimé de façon inimaginable et ils lui ont obéi de façon qui dépasse l’imagination. La perfection humaine est toute entière rassemblée dans la personnalité du prophète. La perfection humaine est dans la science, la modestie, la patience, la douceur, la gentillesse, la pitié, la tolérance, l’accomplissement des droits et des devoirs et sa moralité fut basée sur le Coran.
J’ai voulu de cette parole de dire que le choix d’Allah d’un de Ses serviteurs se fait avec la révélation appuyée par la science. C’est le prophète qui représente le droit.
Allah, Exalté soit-Il, a dit:

(Et rappelle lorsque ton Seigneur dit aux anges: certes, je vais établir sur la terre un prédécesseur, générations après générations. Ils dirent: vas-Tu y placer des gens qui y mettront le désordre et répandront le sang, alors que nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier? Allah dit: en vérité, Je sais ce que vous ne savez pas!)

[Sourate AL Bakara (la vache) 30]

Le prophète est le prédécesseur d’Allah sur terre. Alors sera-t-il au contraire de ce qu’il fallait être? C’est impossible.

Où êtes-vous de la prophétie :

Préoccupé par les questions importantes :

Qu’est-ce qui te préoccupe? A quoi tu t’intéresses? Qu’est-ce qui t’importe? En te levant le matin à quoi tu penses? Penses-tu à acheter une maison, à vendre un magasin ou bien à aller en promenade?
Le prophète (PSL) quand il a été invité aux jeux et aux loisirs pendant son enfance, il a dit (PSL):

je ne suis pas créé pour cela

[AL Athar]

L’Imam AL Ghazali, que Dieu soit satisfait de lui, a dit:

une seule heure que tu passes hors de l’objectif de ta création, te donnera d’énormes regrets le Jour de la Résurrection

Une seule heure, un homme qui a 83 ans, il a passé une heure inutile où il a joué au tric trac, il a médit des gens ou il est allé dans un lieu qui ne satisfait pas Allah; une seule heure que tu passes hors de l’objectif de ta création, te donnera d’énormes regrets le Jour de la Résurrection.
O frères, ne soyez pas du côté de la majorité des gens qui ne s’intéresse qu’à la nourriture, qui visent les femmes, dont la religion est leurs désirs et dont le dogme est les habitudes et les traditions.
C’est pourquoi, les gens du monde s’ébranlent en voyant ce qui menace leurs désirs, leurs instincts et leurs loisirs bas. Par contre, les gens de la croyance ne s’ébranlent que s’ils ont peur pour leur religion.

Notre maître ‘Omar, que Dieu soit satisfait de lui, s’il avait un malheur, il disait: “Louange à Allah qui n’a pas fait ce malheur dans ma religion. Et louange à Allah qui ne l’a pas fait plus grand que cela et louange à Allah qui m’a inspiré la patience”

[Parole préférée]

Dis-moi qu’est ce qui suscite la peur et le panique chez toi? Le croyant a peur pour sa religion et sa droiture et il a peur qu’Allah fasse passer le malheur sur sa main. C’est ce qui crée la peur chez lui dans la vie et c’est tout.
Notre maître Abou ‘Oubaida AL Jarrah, que Dieu soit satisfait de lui, a dit: un des compagnons du prophète (PSL) est entré chez lui et il était le commandant des armées musulmanes à Cham. Ils sont entrés dans sa salle de commandement et ils y ont trouvé une petite chambre couverte de la peau de la gazelle et au coin il se trouve une marmite d’eau couverte d’un morceau de pain et sur le mur est suspendue une épée. On a demandé à cet honorable compagnon: qu’est-ce que c’est, ô Abou ‘Oubaida? Il a répondu: “c’est pour la vie où se trouvent beaucoup de choses, n’aurons pas donc ce qui est peu?”
Une phrase formidable qui m’a beaucoup touché, est prononcée par AL Imam AL Ghazali:

tout ce qui ne t’accompagne pas dans l’au-delà, appartient au monde d’ici-bas

occupe-toi de ce monde comme tu veux mais il est indispensable que tu le quittes et plus que ce monde est orné, large, luxueux et noble plus tu regrettes de l’avoir quitté. Ce grand prophète, pourquoi il a mérité d’être prophète? Pourquoi il a mérité d’être choisi par Allah Exalté soit-Il?

Une connexion permanente avec Allah:

Notre maître Abou Baker, que Dieu soit satisfait de lui, marchait dans la rue et il a vu notre maître Hanzala pleurer. Il lui a demandé: qu’est-ce que tu as, ô Hanzala? Il a répondu: Hanzala est hypocrite. Notre maître ‘Omar a demandé: pourquoi ô frère? Il a dit: quand nous sommes avec le messager d’Allah (PSL) le paradis devient trop proche de nous et quand nous nous disputons avec nos familles et nos fils, nous oublions notre état premier. C’est comme si notre maître Hanzala avait ressenti de l’hypocrisie à cause du bonheur, de la quiétude, de l’espoir et de la joie qui dominent au conseil du messager d’Allah (PSL). Un homme m’a dit: personne sur terre n’est plus heureux que moi, sauf que celui qui est plus pieux que moi. Dans cette mosquée tu ressens le bonheur, la quiétude et la joie mais quand on rentre chez soi et qu’on trouve le dîner en retard parce que son fils n’a pas acheté le pain, on se mettra en colère. Ce sont des bons états de la joie, de la quiétude, du rapprochement, de l’élévation et par contre on a une faiblesse et un manque de spiritualité. Quand Hanzala a dit cela, tous les hommes ont accepté en disant la même parole. Ainsi, ils sont allés chez le messager d’Allah et quand ils lui ont parlé de ce qui se passe avec eux, il a répondu (PSL):

nous sommes, les prophètes, au rang de la prophétie” que signifie le rang de la prophétie? “Nous, les prophètes, nos yeux dorment mais nos cœurs ne dorment pas

[AL Athar]

C’est-à-dire une connexion permanente avec Allah, alors que toi, ô frère, ta connexion n’est pas permanente; une heure de rapprochement et une heure de négligence et ne dis pas, une heure de rupture, qu’Allah ne le veut pas. Une heure de rapprochement et une autre d’éloignement. Une heure de connexion et une autre de déconnexion. Chacun de nous connait son rang de cette façon. Un homme fait les cinq prières et un autre homme fixe l’heure de la prière de l’aube par exemple mais il pense à cinquante choses dans la prière de Dohr. Il n’oublie pas Allah, Exalté soit-Il, il jette des larmes entre les deux prières, il réfléchit à un verset cosmique, il écoute le Coran et notre Seigneur a décrit les croyants en disant qu’ils insistent pour faire la prière c’est-à-dire qu’ils prient souvent et si cette insistance était devenue absolue, ils seraient devenus vraiment des prophètes.
Le prophète est celui qui ne s’isole jamais d’Allah que ce soit en s’endormant ou en s’élevant, pendant la nuit ou pendant la journée, pendant les malheurs ou pendant la vie aisée, avec la richesse ou avec la pauvreté, la santé, la maladie, la victoire ou la défaite. Le prophète (PSL) juste après la bataille de Hozar, a-t-il eu une rupture avec Allah? Pas du tout. Après la bataille d’Ohod a-t-il eu une rupture avec Allah? Pas du tout. Sa connexion avec Allah à AL Taef ressemble à sa connexion avec Allah lors de la conquête de la Mecque. Il est lié à Allah à l’apogée de sa victoire et lors des plus graves situations. C’est le rang des prophètes, une connexion permanente, pourquoi Allah, Exalté soit-Il, les a choisis? Parce qu’ils étaient toujours en connexion avec Allah, Exalté soit-Il. La raison de leur choix de la part d’Allah est devenue claire. Allah, Exalté soit-Il, a dit:

(A bon escient, Nous les choisîmes parmi tous les peuples de leur époque)

[Sourate Adoukhan (la fumée) 32]

La raison est désormais claire, nous sommes de temps en temps avec Allah alors que l’honorable prophète, rien dans le monde ne le détourne du rappel d’Allah et c’est le cas de ses honorables compagnons qui sont d’un très haut degré. Allah, Exalté soit-Il, a dit:

(Des hommes qui ni les négoces, ni le troc ne distraient de l’évocation d’Allah, de l’accomplissement de la prière et de l’acquittement de l’aumône, et qui redoutent un Jour où les cœurs seront bouleversés ainsi que les regards)

[Sourate Annour (la lumière) 37]

2-Le messager :

Le messager dans la langue signifie “donner un ordre”, alors le messager est celui qui poursuit les nouvelles de ce qu’il a envoyé. Selon l’expression législative: la nomination d’Allah d’un de Ses prophètes de pour transporter Sa loi aux gens.
Chaque messager doit être prophète et le contraire n’est pas vrai, Allah a dit:

(Certes, Allah a élu Adam, Noé, la famille d’Ibrahim et la famille d’Imran au dessus de tout le monde * en tant que descendant les uns des autres, et Allah est Audient et Omniscient)

[Sourate AL 'Imran 33-34]

Ceux qui sont élus par Allah, Exalté soit-Il, sont des êtres humains mais ils se sont élevés au rang de la prophétie. Si Allah, Exalté soit-Il, leur a attribué des compétences spéciales plus que les gens normaux, sinon ils n’auraient pas la grâce dans leur réussite. Si on avait donné à un étudiant les questions de l’examen et qu’il ait eu la note maximum et qu’il soit devenu le premier de sa classe, serait-ce une qualité chez lui? Non. Mais si cet étudiant a été soumis aux même conditions que celles des autres étudiants, s’il ne connaissait pas les questions et qu’il ait obtenu la note maximum, c’est ça la réussite.
Abou Houraira a rapporté du prophète (PSL):

certes, je suis un être humain, je me mets en colère tout comme les êtres humains. Donc, chacun auquel j’ai fait mal ou que j’ai fouetté, ô Allah rends leur une prière et une aumône

[AL Athar]

Je suis de votre nature et j’ai les désirs qui existent chez vous. Mais le prophète a dépassé les êtres humains, Mohammed est un être humain mais il ne leur ressemble pas; il est une amande alors que les gens sont comme la pierre. Allah Exalté soit-Il a dit:

(Dis, ô Mohammed: louange à Allah et paix sur Ses serviteurs qu’Il a élus! Lequel est meilleur: Allah ou bien ce qu’ils Lui associent?)

[Sourate Annamel (les fourmis) 59]

“L’élection” est un mot répété dans la plupart des versets: il y a une élection de prophétie et une élection de message et la preuve absolue c’est:

(Et Allah dit: Moussa, Je t’ai préféré à tous les hommes, par Mes messagers et Ma parole. Prends donc ce que Je te donne, et sois du nombre des reconnaissants)

[Sourate AL A'raf 144]

L’homme obtient le doctorat qui est une place scientifique et plus tard il occupe le poste du doyen d’une faculté et c’est une place administrative. Mais le doyen de la faculté doit avoir en principe un doctorat. Donc, la prophétie est le rang de la réception alors que le rang du messager est consacré à la récitation. Allah nous montre l’élection de Ses messagers parmi les anges aussi. Allah, Exalté soit-Il, a élu parmi les anges des messagers pour qu’ils transmettent l’inspiration aux prophètes, et Il a élu des messagers parmi les êtres humains pour qu’ils transmettent Sa parole aux gens. Allah a dit:

(Allah choisit des messagers parmi les anges et parmi les hommes. Allah est Audient et Clairvoyant)

[Sourate AL Hajj (le pèlerinage) 75]

Et Il dit, Exalté soit-Il:

(Et lorsqu’une preuve leur vient, ils disent: (jamais nous ne croirons tant que nous n’aurons pas reçu un don semblable à celui qui a été donné aux messagers d’Allah). Allah sait mieux où placer Son messager. Ceux qui ont commis le crime seront atteints d’un rapetissement auprès d’Allah ainsi que d’un supplice sévère pour les ruses qu’ils tramaient)

[Sourate AL An'am (les bestiaux) 124]

A propos de la condamnation des grands criminels qui ses sont obstinés en disant: nous ne croiront qu’après avoir obtenu ce dont les messagers d’Allah avaient été attribués. La réponse ici signifie que le message ne se donne qu’à celui qui a été élu par Allah pour qu’il transmette Son message:

(Et ils dirent: pourquoi n’a-t-on pas fait descendre ce Coran sur un haut personnage de l’une des deux cités? (la Mecque et Taef))

[Sourate Azzoukhrof (l'ornement) 31]

Un homme qui est d’une des deux cités qui est riche et un des dirigeants. C’est la spécialisation d’Allah, Exalté soit-Il. C’est Lui qui choisit parce qu’Il connait le rapprochement, la droiture dans les négoces, l’amour, la fidélité et la préoccupation qui existent chez Ses serviteurs.
Il y a des sujets liés à la prophétie et on va en parler dans la leçon prochaine, si Allah le veut. Je vais vous présenter un exemple prophétie. La prophétie et le message est une inspiration divine. La prophétie est une chose différente du message et c’est le sujet de la leçon prochaine.

Quelques déductions dans le Livre d’Allah concernant la foi aux messagers

1-la prophétie et le message sont une abondance sublime et un choix divin:

C’est-à-dire que la prophétie et le message ne sont pas acquis, mais ils sont un don attribué par Allah Exalté soit-Il. Cependant, certains imaginent que ce don peut être attribué à n’importe qui et c’est ce dont je veux parler. Si l’homme a effectué une certaine bienfaisance, il ne deviendra pas prophète sauf si Allah Exalté soit-Il, l’avait choisi. Mais lorsqu’Allah choisit cet homme-là pour être prophète, Il le choisit parmi les meilleurs êtres humains.
Les êtres humains sont divers et ils ont des élites et les prophètes sont l’élite de l’humanité. Cet homme qui s’est approché perpétuellement d’Allah, cet homme qui dort sans que le cœur trouve le sommeil, il est dans ce niveau sublime duquel Allah Exalté soit-Il, choisit Ses prophètes et Ses messagers. Alors, le prophète de même que le message, ils sont une abondance céleste et un choix divin et ils ne peuvent pas êtres acquis avec l’effort et le sport. C’est pourquoi, si on avait la possibilité de rencontrer un prophète, certains gens ont dit du prophète (PSL): “il a charmé ses compagnons” en quoi il les a charmés? C’est avec sa moralité sublime, sa politesse, sa modestie, sa justice, sa miséricorde, sa douceur, son amour envers les gens, sa patience, son amour envers le bien, tous ces mœurs nobles affirment que la prophétie est un choix sélectif.

2- la description de la prophétie est différente de celle du message:

La deuxième chose: la description de la prophétie est différente de celle du message. On a un prophète et un messager et Allah affirme cela en les décrivant ensemble et cela approuve la différence entre le sens de chacun des deux selon les termes légaux. A ce propos, Allah, Exalté soit-Il, dit dans la sourate Mariam:

(Et mentionne dans le Livre Moussa. C’était vraiment un élu, et c’était un messager et un prophète)

[Sourate Mariam 51]

Le message a un rang différent de celui de la prophétie et il y a un autre verset coranique qui approuve cela; Allah Exalté soit-Il a dit:

(Nous n’avons envoyé, avant toi, ni messager ni prophète qui n’ait récité ce qui lui a été révélé, sans que le diable n’ait essayé d’intervenir de sa récitation. Allah abroge ce que le diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage)

[Sourate Al Hajj (le pèlerinage) 52]

3- L’élection du prophète est antérieure à l’élection du messager:

La troisième chose: on déduit du Livre d’Allah en ce qui concerne la prophétie et le message, que l’élection du prophète est antérieure à celle du messager parce que l’élection du messager ne se réalise qu’avec celui déjà élu comme prophète. Chaque messager est un prophète mais l’inverse n’est pas vrai. Le messager ne peut qu’être prophète mais ce n’est pas la peine que le prophète soit messager. Cette idée est affirmée dans des nombreux textes comme la parole d’Allah, Exalté soit-Il, dans la sourate AL Zoukhrof (l’ornement):

(Que de prophètes avons-Nous envoyé aux anciens)

[Sourate AZoukhrof (l'Ornement) 6]

Alors le prophète existe avant qu’il soit envoyé. Allah a dit:

(Que de prophètes avons-Nous envoyé aux anciens)

[Sourate AZoukhrof (l'Ornement) 6]

Et Allah a dit à notre maître Mohammed (PSL):

(O prophète (Mohammed PSL)! Nous t’avons envoyé pour être témoin, annonciateur, avertisseur* appelant à Allah, par Sa permission; et comme une lampe éclairante)

[Sourate AL Ahzab (les Coalisés) 45-46]

C’est-à-dire que si la porte de la prophétie a été fermée et que la porte du message a été fermée; le prophète (PSL) est, donc, le dernier parmi les prophètes. Allah a dit:

(Que de prophètes avons-Nous envoyé aux anciens)

[Sourate AZoukhrof (l'Ornement) 6]

Et dans un autre verset:

(O prophète (Mohammed PSL)! Nous t’avons envoyé pour être témoin, annonciateur, avertisseur)

[Sourate AL Ahzab (les Coalisés) 45]

Ces deux versets soulignent que la prophétie se réalise au début et puis Allah envoie le message. On peut comprendre de cela qu’il se peut que le prophète passe par une période d’élection avant d’être chargé de l’engagement. Il arrive que le prophète passe une période avant d’être messager et puis il reçoit l’engagement, ainsi il devient messager. Notre Seigneur s’est adressé au prophète (PSL):

(O toi Mohammed! Le revêtu d’un manteau* lève-toi et avertis)

[Sourate AL Mouddassir (le revêtu d'un manteau) 1-2]

On raconte que notre maître Mohammed, quand ce verset est descendu sur lui, il a jeté le manteau de ses épaules et il s’est levé pour avertir les gens. Madame Khadîdja, qu’Allah soit satisfait d’elle, lui a demandé de rester dans le lit, mais il lui a dit une phrase qui ne peut être saisie que par celui qui l’avait goûté, il a dit:

ô Khadîdja, le temps du sommeil est résolu

4- La prophétie a des spécialités:

La quatrième déduction: à partir des honorables versets en ce qui concerne la prophétie on voit qu’Allah, Exalté soit-Il, sélecte exclusivement certains prophètes pour la prophétie. Il existe certains hommes élus par Allah uniquement pour la prophétie sans qu’Il leur ordonne de transmettre Son message; ces hommes-là, on les nomme prophètes et non pas messagers. D’où, la mission du prophète qui n’a pas été ordonnée de transmettre un message, consiste au travail et à la fatwa selon la législation d’un messager précédent. Le prophète qui n’a pas été chargé d’un message, montre aux gens ce qui était déjà descendu sur eux, ce prophète travaille et donne la fatwa à propos le message d’un messager précédent. C’est pourquoi, Mohammed (PSL) a dit:

Les oulémas dans ma nation sont tout comme les prophètes d’Israël

[AL Athar]

Cela veut dire qu’aucun savant dans la nation de Mohammed (PSL) ne peut inventer une nouvelle chose:

D’après ‘Oubeid Allah Ben ‘Omar, ‘Omar Ben AL Khattab a dit: “ô gens, Allah n’enverra aucun prophète après le vôtre, et Il ne descendra aucun livre après celui descendu sur votre prophète. Alors, tout ce qui autorisé selon Son prophète, il est licite jusqu’au Jour de la Résurrection. Et tout ce qui est interdit selon Son prophète, il est illicite jusqu’au Jour de la Résurrection. En vérité, je ne suis pas narrateur mais je suis exécuteur. Je ne suis pas innovateur et je ne suis pas mieux que vous. Néanmoins, je porte la charge le plus lourd parmi vous. Aucune créature ne doit pas être obéie avec la désobéissance d’Allah. Avez-vous entendu ce que j’ai dit?

[Raconté par AL Dourami d'après 'Oubeid Allah Ben 'Omar dans ses sunnas]

Le Coran est la parole d’Allah, la Sunna purifiée et le rôle des savants, l’interprétation du Livre d’Allah et l’interprétation de la sunna purifiée, ils sont tous vrais mais il est impossible d’inventer une nouvelle chose parce que le prophète a dit: “les oulémas dans ma nation sont tout comme les prophètes d’Israël” du côté de la mission et non pas du côté du rang. Le prophète est différent du savant et le wali ne peut pas arriver au niveau du rang du prophète. Le savant n’est pas impeccable comme le prophète. Allah a dit:

(N’es-tu pas su l’histoire des notables, parmi les enfants d’Israël, lorsqu’après Moussa ils dirent à un prophète à eux: “Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans la voie d’Allah”. Il dit: “Et si vous ne combattiez pas quand le combat vous sera prescrit?”. Ils dirent: “Et qu’aurions-nous à ne pas combattre dans la voie d’Allah, alors qu’on a capturé nos enfants?”. Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux. Et Allah connait bien les injustes)

[Sourate AL Bakara (la vache) 246]

Le nom de ce prophète n’est pas mentionné dans le Coran sacré. Certains historiens disent: “il est Samuel, un prophète envoyé par Allah à Israël et il n’est pas un messager”. Puisqu’il est envoyé, il fut parmi eux, alors que “lui donner un message” signifie qu’il est chargé d’un Livre de la part d’Allah.

Les rangs qui sont ouverts (disponibles) devant les croyants :

Mais il existe beaucoup de rangs qui sont ouverts (disponibles) comme la prédication à Allah, Exalté soit-Il, et comme le rang du savant des sciences divines:

O fils, les gens sont trois genres: un savant des sciences divines, un écouteur qui veut être sauvé et des barbares vulgaires qui suivent tout ce qui crie et qui ne suivent pas la lumière de la science, qui ne refugient pas à un coin sûr. Méfie-toi, ô Kamil, d’être parmi ces derniers”

[Parole préférée]

Le rang de la science divine existe dans toutes les époques.
Allah a dit:

(Nous n’avons envoyé avant toi (ô Mohammed PSL) que des hommes auxquelles Nous avons fait des révélations. Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas)

[Sourate Annahel (les abeilles) 43]

Les gens du rappel sont les oulémas. Quiconque veut se sauver de l’enfer, il doit suivre la droiture, mais quiconque veut des hauts rangs dans le paradis, il doit être parmi les premiers. Allah a dit:

(Les premiers à suivre les ordres d’Allah sur terre, ce sont eux qui seront les premiers dans l’au-delà* ce sont ceux-là les plus rapprochés d’Allah)

[Sourate AL Waqui'a (l'événement)]

Qu’il est beau que l’homme soit ambitieux dans le chemin du paradis! il ne se contente pas du rang bas et il ne se contente pas d’être parmi les survécus mais il vise à être parmi les premiers réussis puisque Allah a dit:

(Laissant un arrière-goût de musc. Que ceux qui la convoitent entre en compétition)

[Sourate AL Moutaffifoun (les fraudeurs) 26]

C’est ça la rivalité qu’Allah, Exalté soit-Il, aime.
De tout mon cœur, je souhaite voir parmi vous des gens qui ne visent pas seulement à survivre de l’enfer mais qui visent à atteindre les plus hauts degrés du paradis. Si la porte de la prophétie et de la messagerie sont fermées, la porte de la prédication est ouverte jusqu’au Jour de la Résurrection.

(En vérité, les bien aimés d’Allah seront à l’abri de toute crainte, et ils ne seront point affligés)

[Sourate Younes 62]

(Ceux qui croient et qui craignent Allah)

[Sourate Younes 63]

Tu ne dois passer ta vie qu’avec l’obéissance à Allah. Tu ne dois périr ta jeunesse qu’avec l’obéissance à Allah. Tu ne dois te servir de tes énergies, de tes possibilités et de tes argents que dans la satisfaction d’Allah. Si tu as fait tout cela, tu seras gagné et réussi:

(Bienheureux seront certes les croyants* ceux qui sont humbles dans leur prière)

[Sourate AL Mouminoun (les croyants) 1-2]

(Réussis, certes, celui qui se purifie* et se rappelle le nom de son Seigneur, puis célèbre la prière)

[Sourate AL A'la (le Très-haut) 14-15]

Si tu as connu le chemin de la réussite, tu serais parmi les heureux. Allah a dit:

(Afin qu’Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite)

[Sourate AL Ahzab (les coalisés) 71]

Si l’obéissant a ressenti la privation, c’est une ignorance de sa part:

Quiconque attribué le Coran et qui voit qu’un autre est attribué du bine plus que lui, il méprit ce que Allah avait glorifié

[AL Athar]

(Et quand il eut atteint sa maturité, Nous lui accordâmes sagesse et savoir. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants)

[Sourate Youssef 22]

Si tu me demandes sur le rang le plus haut que l’homme peut obtenir sur terre, je te dis: qu’on lui dit “Allah est satisfait de lui”. Celui qui a obtenu la satisfaction d’Allah, Exalté soit-Il, il a réalisé le rang le plus haut sur terre. Les croyants sont les rois de l’au-delà.

(Certes Demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne cherchent ni à s’élever sur terre ni à y semer la corruption. Cependant, l’heureuse fin appartient aux pieux qui aiment Allah d’un amour fort)

[Sourate AL Qaçaç (les Récits) 83]

Cela veut dire que la porte de la prédication est ouverte et il est encore possible que tu sois parmi les premiers réussis. Notre Seigneur existe, Il est le Seigneur de Moussa et Haroun, d’Ibrahim, de Mohammed et des compagnons de Mohammed. La porte des obéissances et de la lutte dans le sentier d’Allah est ouverte. C’est pourquoi: Allah vous aime si vous vous êtes rivalisés pour Son obéissance.
La rivalité pour obtenir les décombres de la vie, les plaisirs, les désirs, les ornements, les gains, les biens, les maisons, les champs, les véhicules et les grandes fortunes; cette rivalité est détestée par Allah, Exalté soit-Il, qui a dit:

(C’est pour une chose pareille que doivent œuvrer ceux qui œuvrent)

[Sourate Assafât (les Rangées) 61]

(Dis: ceci (le Coran) provient de la grâce d’Allah et de Sa miséricorde; voilà de quoi ils devraient se réjouir. C’est bien mieux que tout ce qu’ils amassent)

[Sourate Younes 58]

Dis-moi qu’est-ce qui te rend heureux, je te dis qui es-tu. Celui réjouis de la vie même s’il a gagné ses biens de façon licite, sa joie de la vie, que signifie-t-elle? Elle signifie qu’il ne connait pas sa mission dans la vie. Celui qui se jouit de l’argent qu’il avait gagné de façon licite, il ne connait pas la mission pour laquelle il a été créé, et il n’est pas sûr qu’il quittera sûrement la vie. Il ne portera avec lui que la bonne œuvre, qu’est-ce que Pharaon a été attribué? Qu’est-ce que Karoun a été attribué? Il se peut qu’Allah donne de l’argent à ce qu’Il n’aime pas. En effet, Karoun:

(En vérité, Karoun était du peuple de Moussa mais il était empli de violence envers eux. Nous lui avons donné des trésors dont les clefs pesaient lourd à toute une bade de gens forts. Son peuple lui dit: Ne te réjouis point. Car Allah n’aime pas les arrogants)

[Sourate AL Qaçaç (les récits) 76]

Et louange à Allah Seigneur de l’univers

Traduit par : Alaa Abouzrar
Révisé par : Ali Delachambre