Jul
24
2012

Les fruits du jeûne

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

1-Le sentiment de la faim chez le pauvre:

image
Si le jeuneur a testé le goût de la famine pour cause d’adoration et de choix, les pauvres l’ont testé pour cause d’impuissance et d’obligation.
Certes, le jeuneur a faim mais cette famine est son choix, il a choisi de jeûner pour se rapprocher d’Allah, exalté soit-Il. Il teste le goût de la famine pour cause d’adoration et de choix. Mais le pauvre, il teste le goût de la famine pour cause d’impuissance et d’obligation. La fatigue du jeuneur est pour un temps déterminé alors qu’elle est permanente chez le pauvre. Le jeûne a un temps limité mais il est permanent chez les pauvres.

2-Eviter à l’esprit de commettre des bêtises:

Chers frères, le jeûne se manifeste dans le contrôle de l’esprit contre ses élans et ses bêtises. Le jeuneur est limité par un sentiment permanent qui l’incite à s’abstenir de ce qui est insupportable et inconvenable. Imagine une gomme qui quitte les choses licites, est-il raisonnable qu’il commette des turpitudes? Il se déséquilibrerait. Tu quittes ce qui est autorisé pour tout le monde, est-il raisonnable que tu médises au Ramadan? Que tu libères les regards au Ramadan? Que tu mentes au Ramadan? Il t’est ordonné de quitter la nourriture et la boisson qui sont autorisés, alors il est plus digne que tu quittes les choses illicites. Comme si Allah renforce ta volonté dans ce mois pour t’engager dans les ordonnances de la religion.

3- Réaliser la dévotion:

Allah, exalté soit-Il, dit:

(O vous qui croyez! On vous a prescrit le jeûne islamique comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, afin que vous soyez des pieux)

[Sourate AL Bakara (la Vache) 183]

Quand la vie se rétrécit comme ce cas actuel, quand les affaires deviennent difficiles, que les portes se renferment et que les obstacles se dressent et quand l’homme se désespère, vient le rôle de la dévotion avec laquelle les étroitesses s’élargissent, les nœuds se dénouent, les chemins s’ouvrent et les obstacles tombent.
Quiconque craint Allah lors du malheur, se rappelle de l’unicité d’Allah, endure Son jugement, se contente de Son destin et se tient solidement avec ses principes et sa droiture; Allah lui accordera un moyen de sortir de ce malheur. Allah remplacera son angoisse par une délivrance, sa peur par une sécurité et sa difficulté par une facilité.
Celui qui craint Allah, ne permet pas aux idées falsifiées de parvenir à son cerveau et Allah le fera sortir de la perdition.
Ramadan est le mois de l’entraînement pour la dévotion:
Allah, exalté soit-Il, a voulu dans cet honorable mois qu’on soit pieux envers Lui, et qu’on s’habitue aux obéissances. Il est sûr qu’au mois de Ramadan, tu baisses le regard, et hors de Ramadan, et si tu te repens, tu baisses le regard premièrement au Ramadan.
Si tu t’es habitué à baisser le regard pendant trente jours, cela demeurera après Ramadan.
Si tu t’es habitué à prier à l’aube dans la mosquée, cela demeurera après Ramadan.
Si tu t’es habitué à prier l ‘Icha en groupe, ce culte demeurera après Ramadan.
Si tu t’es habitué à contrôler ta langue au Ramadan, cela devrait demeurer après Ramadan.
Alors, Allah a voulu nous élever pendant Ramadan en faisant comme le cours intensif qui contribue à renforcer la volonté. Cela se réalise quand tu vis les souffrances des pauvres. Il s’agit d’une chose humaine. Parfois quelqu’un te dit: j’ai gagné deux choses en un seul acte. Par contre, Allah, exalté soit-Il, en donnant un seul ordre, un million de buts se réaliseront à la fois.
Celui qui te dit: Ramadan ne fait que le fait de rapprocher l’homme d’Allah?
En vérité, pratiquement, Ramadan est une protection des organes du corps qui est indispensable chaque année. Quand les organes se reposent de la lourdeur de la digestion et de la nourriture, l’activité se renouvèle.

Et louange à Allah Seigneur de l’univers

Traduction : Alaa Abouzrar
Vérification : Ali Delachambre