Jui
9
2019

La purification du sacrifice.

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Les directives du Noble Prophète sont une inspiration non récitée :

Ce Prophète illettré qui a vécu et grandi en plein désert, a donné des lignes de conduite dont l’efficacité fut applicable non seulement durant sa vie, ni cent ans après son décès, ni cinq cent ans après son décès, ni mille ans, ni mille quatre cent ans après son décès, mais … En fait, la science contemporaine vient juste de déceler la vérité de cette directive prophétique qui se définit
image
par l’interdiction absolue de couper la tête à l’animal que l’on veut égorger.

Ne coupez pas la tête de la bête, coupez-lui plutôt les veines jugulaires

Quelle est donc la sagesse inclue dans cette directive prophétique ?
Il serait bon de signaler une vérité scientifique assez précise à ce niveau : les pulsations cardiaques régulières (ou le nombre de battements du cœur, ou encore la fréquence cardiaque) chez l’adulte sont d’environ 80 par minute. Cela se fait suivant un cycle cardiaque mécanique.
De plus, le cœur dispose de trois centres électriques (formant la composante électrique) qui travaillent successivement l’un après l’autre en cas de dérangement de l’un d’eux ; ces trois centres sont responsables de la composante mécanique du cœur en lui donnant un ordre autonome de battre en moyenne 80 fois/minute.
image
Cependant, l’homme vit quelquefois des incidents exceptionnels où il se voit obligé de fuir son ennemi, de gravir les marches jusqu’au dernier étage, de fournir un effort colossal… à ce moment-là, les 80 pulsations se révèleront insuffisantes pour remplir les fonctions musculaires, ce qui exige une pulsation exceptionnelle qui ne reçoit pas son ordre du cœur.
image
Le taux maximal des pulsations du cœur atteint en moyenne les 80/minute ; or, il arrive qu’en se promenant dans un jardin, on peut se trouver face à un serpent, l’image de ce serpent s’imprime sur la rétine qui n’arrive pas à déchiffrer l’image, cette dernière sera transmise au cerveau (via le nerf optique), au centre de vue plus précisément ; le cerveau se met à fouiller dans les dossiers dont il avait auparavant eu connaissance, soit au cours de ses études, soit en se référant à ses propres informations, ou à travers les différentes rencontres qu’il avait auparavant eues, ou encore au moyen des récits qu’il avait jadis entendus de son aïeule. Donc, le cerveau a déjà une notion anticipée du serpent.
image
Par conséquent, l’image du serpent est projetée sur la rétine de l’œil et transmise au cerveau pour y être décodée. Une fois l’image déchiffrée, le cerveau envoie un message à la glande pituitaire qui joue un rôle crucial par rapport aux autres glandes de l’organisme humain, ce qui lui a valu son appellation de glande maitresse du corps. Cette glande pituitaire reçoit un message l’avertissant du danger d’une morsure éventuelle qui risque d’être fatale.
Quelle est la réaction de cette glande pituitaire ?
Elle envoie un message par l’intermédiaire d’une hormone non électrique à la glande surrénale située juste au-dessus du rein (comme son nom l’indique), à noter que chaque rein a sa propre glande surrénale. Cette glande surrénale joue la fonction d’un ministre des affaires intérieures dans le corps humain.
image
Le premier ordre urgent de la glande surrénale est adressé au cœur le stimulant d’accroître les pulsations de 80 à 180/minute. Car en cas de danger, la personne doit se mettre en mouvement or, ce mouvement exceptionnel exige un surplus de sang, c’est pourquoi les pulsations de la personne effrayée dépassent les 80/minute jusqu’à atteindre les 160 ou 180.
En même temps, une relation nait entre les pulsations cardiaques et les palpitations des poumons, la personne apeurée se met à s’essouffler.
• Le premier effet est donc l’accélération des pulsations.
• Le deuxième effet est l’accroissement des palpitations des poumons.
• Le troisième effet découle du besoin de la personne apeurée d’une nourriture exceptionnelle et urgente, de sucre plus précisément, ce qui pousse la glande surrénale à secréter une énergie exceptionnelle de sucre.
• Quant aux vaisseaux sanguins qui avaient pour fonction de donner une couleur rose au visage de cette personne, ils se trouvent paralysés après avoir reçu l’ordre (le quatrième ordre) de se resserrer donnant au visage de la personne concernée une couleur livide.
image
La personne apeurée subit successivement une accélération des battements cardiaques, un accroissement des palpitations pulmonaires, un rétrécissement du diamètre des vaisseaux sanguins ; ensuite le foie reçoit l’ordre de secréter un surplus de sucre, et de libérer l’hormone de coagulation. Cinq ordres sont lancés de la glande surrénale aux parties prenantes. Voilà pourquoi tout se passe en moins de rien.
Cela certifie que le Créateur de cet homme est Majestueux, que cet homme occupe la première place auprès d’Allah (Exalté soit-Il) ; Allah l’a créé dans la forme la plus parfaite :

(Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite)

[(4) AT-T?N (LE FIGUIER).]

Allah a créé l’homme dans la forme la plus parfaite afin que celui-ci rende le dépôt dont il s’est chargé dans les temps immémoriaux, ce qui justifie la cohérence et la coordination des ordres lancés ; cette cohérence et cette coordination se font justement dans la glande surrénale.

L’aspect miraculeux de la directive prophétique (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) :

Je me souviens du récit d’un frère qui travaille dans un certain ministère, il m’a raconté avoir été chargé de voyager en Chine pour y acheter de la viande. Lorsqu’il a demandé au responsable de suivre la méthode islamique en égorgeant les bêtes, celui-ci a vite fait d’augmenter le prix en expliquant que la bête perd beaucoup de sang (et donc de poids) lorsqu’on se limite à lui couper les veines jugulaires.
Ce qui revient à dire que lorsqu’on applique la méthode prophétique en égorgeant les bêtes d’immolation, on remarque que la viande garde sa couleur de rose brillant et son goût appétissant.
image
Or, il m’est arrivé de voir la couleur de la viande en Europe, elle était bleuâtre.
Somme toute, en égorgeant la bête contrairement à la méthode islamique prophétique on obtient de la viande de couleur bleuâtre et de consistance assez dure.
Lorsque l’égorgement de la bête se fait suivant les directives du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam), cela permet au sang d’affluer vers l’extérieur de son corps (à travers les veines jugulaires coupées). Ce qui rend la viande délicieuse et appétissante, alors que si le sang bleu reste dans la chair de l’animal, sa viande devient dure ; s’y ajoute que le sang de cet animal est un environnement fertile pour les maladies qui atteignent l’homme.
image
Cette directive prophétique représente un des aspects miraculeux du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam).
L’ensemble des résultats découlant des ordres que le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) nous a prescrits et des interdictions qu’il (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) nous a imposées, est de nature scientifique et n’a rien à voir avec les lois positivistes qui soutiennent la loi de causalité (ou la relation de cause à effet).
C’est la Méthode d’Allah (Exalté soit-Il), Méthode qui couvre notre vie présente dans ce monde- ci ainsi que notre vie future, en vertu de quoi nous sommes appelés à mieux connaître la méthode du Messager d’Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) dont l’analphabétisme n’est pour lui qu’une lésion d’honneur, car son analphabétisme lui a permis de ne s’inspirer que de la Révélation divine ; Allah (Exalté soit-Il) dit :

(Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n’en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes.) (48))

[AL-?ANKAB?T (L’ARAIGNEE)]

Chers frères, les directives prophétiques sont en harmonie avec les recherches scientifiques les plus récentes ; elles traduisent l’aspect miraculeux de cette noble religion, comme elles traduisent la sincérité de la prophétie du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam). Celui qui parvient à interpréter la Sunnah prophétique comme étant une exégèse détaillée du Coran et une directive allant du plus général au plus particulier assimilera la religion dans son ensemble, à ce moment-là il mènera sa vie comme il convient.
Allah (Exalté soit-Il) dit :

(Pourquoi Allah vous infligerait-Il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants ? Allah est Reconnaissant et Omniscient.) 147)

[AN-NISA (LES FEMMES) ]

Et louange à Allah Seigneur de l’univers