Jul
23
2019

Devoir s’instruire en matière de jurisprudence avant de partir pour le pèlerinage.

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Devoir s’instruire en matière de jurisprudence avant de partir pour le pèlerinage :

Le pèlerinage est un culte d’adoration qu’Allah (Exalté soit-Il) a imposé à celui qui a les moyens de l’effectuer une seule fois dans la vie ; voilà pourquoi, si le pèlerin contrevient aux rites de ce culte, néglige d’effectuer un pilier, oublie un devoir, laisse tomber une Sunnah (une tradition prophétique), ou alors veille à appliquer une Sunnah qui le mènerait à violer un interdit, commet une désobéissance, ou accomplit un acte prohibé, il invalidera ainsi son pèlerinage.
image
Si le pèlerin se trouve dans l’obligation de présenter un sacrifice de compensation et omet de le faire, ou s’il commet un méfait, ou manque à un devoir, ou ne respecte pas les priorités… s’il effectue un de ces actes ci-mentionnés, il ratera une occasion exceptionnelle qui risque de ne plus se répéter, celle de se faire absoudre ses péchés et de gagner le paradis (comme résidence éternelle), tout cela découle de son ignorance en science de jurisprudence laquelle s’avère être le pire ennemi de l’homme, car l’ignorant peut se porter préjudice que son ennemi se trouve inapte à lui porter.
En vertu de quoi nous invitons vivement les pèlerins à s’instruire en matière de jurisprudence avant de se rendre sur les lieux saints pour faire leur pèlerinage. A savoir qu’un seul savant est meilleur que mille adorateurs pour vaincre le diable et peu de connaissance en jurisprudence vaut mieux que de nombreuses pratiques religieuses :

(Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas)

[AN-NAHL (LES ABEILLES) : 43.]

Le fait de s’instruire en jurisprudence pour effectuer le rite du pèlerinage fait déjà partie du rite de pèlerinage tout comme celui qui guette la Salât suivante est considéré comme accomplissant la Salât perpétuellement.
image
- Malheureusement, nombreux sont les pèlerins qui ont négligé de se renseigner au sujet des rites et sont rentrés chez eux en ayant omis d’effectuer la circumambulation d’al-Ifadâ, ce qui a invalidé leur pèlerinage.
- Nombreux sont les pèlerins qui ont dépassé le point de repère (le miqât) sans être entré en rituel de pèlerinage et ont dû s’acquitter d’une compensation en immolant un animal.
- Nombreux sont les pèlerins qui ont commis des interdits en étant persuadés qu’ils agissent conformément aux obligations et devoirs.

Et louange à Allah Seigneur de l’univers